mardi 20 novembre 2018

La Bête à Pois : rencontre avec une créatrice pleine de (bijoux) fantaisies !

Vous le savez, chez Lifestyl3d, nous passons beaucoup de temps sur Etsy à la recherche de créateurs exploitant tout le potentiel qu’offre l’impression 3D. En devenant plus accessible, la fabrication additive a en effet permis à bon nombre d’artistes de donner vie à leurs créations.

Aussi Etsy regorge de nouvelles marques qui chamboulent les codes de la mode en proposant des designs originaux et abordables.

Au cours de nos pérégrinations sur la plateforme N°1 du DIY, nous sommes tombés sous le charme des bijoux 3D printed de « La Bête à Pois ». Notre curiosité naturelle nous a ainsi poussés à contacter sa créatrice qui a accepté de répondre à nos questions et nous faire découvrir son univers.

Rencontre avec une passionnée de mode…

« La Bête à Pois »

Sabrina Lamirand, créatrice de « La Bête à Pois ».

Créée en 2014, « La Bête à Pois » propose des accessoires faits main tout droit sortis de l’esprit de Sabrina Lamirand. Styliste de métier et grande amatrice d’art, le bijou est pour elle un accessoire incontournable du dressing féminin. Sa rencontre avec l’impression 3D fut une véritable révélation…

Comment est née « La Bête à Pois » ?

Sabrina : Je crée des bijoux depuis de nombreuses années et il y a 2 ans, j’ai découvert l’impression 3D. Je n’étais pas forcément familière avec la modélisation 3D mais j’ai tout de suite eu le sentiment que cette technologie me permettrait d’aller plus loin.

À force de bidouillage, de tests et de tuto, j’ai fini par maitriser la modélisation 3D et j’ai enfin pu donner naissance à « La Bête à Pois ».

Cette marque est le reflet de mes deux passions : l’Art et la Mode.

« La Bête à Pois »

Boucles d’oreilles « Gatsby » – Un modèle aux influences Art Déco.

En effet, l’Art a toujours été au cœur de mes études. C’est pourquoi une grande partie de mes créations sont empreintes d’un esprit Art Déco, mouvement que j’affectionne tout particulièrement pour son mélange de formes géométriques et d’éléments organiques.

L’art contemporain et l’architecture sont également des univers qui m’attirent. Ma collection « Mainland » est une bonne illustration de ces influences.

« La Bête à Pois ».

Collier « Mainland »

Pourquoi l’impression 3D ?

Sabrina : L’impression 3D est un formidable terrain de jeux pour les créateurs. En effet, avec les matériaux traditionnels, je n’arrivais pas forcément à matérialiser mes idées. Aujourd’hui, je peux modéliser mes croquis en peu de temps et immédiatement tester leur faisabilité et leur rendu IRL.

Actuellement, j’utilise la technologie FDM (dépôt de fil) pour mes créations en PLA (fil plastique). Le rendu est particulièrement intéressant, les couleurs sont vives et la texture qu’offre ce type d’impression est originale.

« La Bête à Pois »

Une parrure aux allures de Corail – 100% Vegan !

L’autre grand avantage est la légèreté du produit fini. Cela me permet de créer des pièces imposantes, comme des boucles d’oreilles, qui ne pèsent que quelques grammes, offrant ainsi un véritable confort au porté.

Quels sont vos projets pour le futur ?

Sabrina : À l’avenir je souhaite vraiment mixer mes différents savoir-faire, à savoir la maitrise des matériaux traditionnels et l’impression 3D. En effet, en créant « La Bête à Pois », je me suis un peu éloignée des techniques traditionnelles pour me concentrer sur des bijoux majoritairement 3D printed.

Je pense qu’une fusion de ces deux univers permet de créer des accessoires particulièrement originaux. J’ai d’ailleurs expérimenté ce concept avec ma création « Le Maxi Collier », un bijou qui m’a demandé plusieurs jours de travail et d’expérimentation pour atteindre l’harmonie que je recherchais.

« La Bête à Pois »

« Le Maxi Collier » – Mélange d’impression 3D et de techniques traditionnelles.

Je me penche également sur les nouvelles possibilités qu’offre l’impression 3D, comme l’impression métal que je n’ai pas encore eu l’occasion de tester mais qui pourrait m’offrir de nombreux axes créatifs.

 

Merci à Sabrina de nous avoir accordé cette entrevue.

 

« La Bête à Pois » sera présente au salon MACHINARIUM de Valencienne le 26 Octobre prochain. D’ici là, nous vous invitons chaudement à découvrir sa boutique Etsy et à parcourir sa page Facebook.

Articles associés

chewing-gums
Maintenant, même les chewing-gums s’impriment en 3D !
Avec l’Estampillerie, créez des meubles qui vous ressemblent !
Mani.Me : Êtes-vous prête pour une manucure 3D printed ?