L’impression 3D au service des étudiants malvoyants

Ces dernières années, des supports pédagogiques innovants ont été mis à la disposition des étudiants malvoyants grâce à l’impression 3D. Et c’est une bonne nouvelle !

Une nouvelle approche de l’alphabétisation

Afin de faciliter l’apprentissage de l’alphabet aux enfants malvoyants, l’Institut des Sciences et Technologies de Corée du Sud (KIST) a développé un kit d’alphabétisation innovant.

hangul_3d

En effet, jusqu’alors seul des supports papiers étaient mis à la disposition des élèves. Le problème c’est qu’ils sont fragiles et à usages uniques. Aussi, afin d’offrir des solutions plus performantes, les chercheurs du KNIT ont eu recourt à l’impression 3D pour mettre au point des outils permettant aux élèves d’identifier et de reproduire les lettres de l’alphabet coréen.

Ces supports se composent de deux parties. La première présente un relief de la lettre en braille, la seconde un pochoir de la lettre permettant aux enfants de pratiquer leur écriture.

hangul_3d-2

Cette nouvelle technique d’apprentissage a été testée auprès d’un groupe d’élèves de la « Seoul National School for the Blind » et les résultats ont dépassé les espérances des chercheurs avec une amélioration significatives de la dextérité des enfants.

Des plans imprimés en 3D pour mieux se repérer sur le campus

Inspirés par les recherches du KIST, deux ingénieurs de l’université Rutgers (New jersey) ont mis au point des plans en reliefs à destination des étudiants malvoyants du Joseph Kohn Training Center.

3d-map

En réalisant des plans de chaque étage accompagnés de légendes en braille, ils offrent une alternative durable aux plans papiers jusqu’alors utilisés par les élèves.

L’objectif du Joseph Kohn Training Center étant de permettre aux étudiants atteints de cécité de développer leur autonomie, le projet a été accueilli avec enthousiasme.

Lire la musique du bout des doigts

Toujours aux États-Unis, mais cette fois ci à l’université du Wisconsin, le docteur Yeaji Kim a élaboré des partitions imprimées en 3D. Elle-même atteinte de cécité, elle se rappelle des difficultés auxquelles elle avait dû faire face lors de son apprentissage de la musique.

3d_music

Les transcriptions en braille des partitions sont particulièrement complexes, les symboles prenant une nouvelle signification dans le contexte musical. Ce qui peut être déroutant pour les jeunes élèves.

La reproduction en relief des partitions traditionnelles grâce à l’impression 3D permet d’obtenir des supports d’une grande précision et plus exhaustifs que leurs retranscriptions en braille.

Se faire des souvenirs …

seoul_kid

Afin de permettre à ses élèves de garder à souvenir des leurs camarades, la « Seoul National School for the Blind » a de nouveau eu recourt à l’impression 3D.

L’école a en effet offert à chacun de ses élèves des bustes imprimées en 3D de leurs camarades accompagnés de leurs noms en braille afin qu’ils puissent se remémorer les bons moments passés dans cet établissement à la pointe de la technologie pédagogique.

Encore une fois, l’impression 3D permet de faire de grandes avancées et s’éloigne de plus en plus de son image de gadget à la mode.

Enregistrer

Enregistrer