jeudi 13 décembre 2018

Mani.Me : Êtes-vous prête pour une manucure 3D printed ?

Ah, le nail art, ces petites merveilles de minutie qui s’invitent sur nos ongles délicats. Oui, enfin qui s’invitent, c’est vite dit. Encore faut-il être suffisamment habile de ses mains (et un poil ambidextre) pour ne pas se retrouver avec d’immondes pâtés de vernis au bout des doigts.

Certes, avec le nombre de Nail Bars à notre disposition, il reste toujours l’option de s’en remettre à une professionnelle aguerrie. Mais cela n’est pas à la portée de toutes les bourses. Sans compter que la peinture sur ongles demande du temps, beaucoup de temps.

Fort de ce constat, la start-up Mani.Me a mis au point une nouvelle technologie basée sur l’impression 3D pour venir à la rescousse des fashionistas over-bookées.

Du sur-mesure jusqu’au bout des ongles …

Grande amatrice de manucures, Jooyeon Song s’était laissée tentée par les faux ongles adhésifs. Mais si vous savez, ces petits bouts de plastiques aux motifs colorés… Le problème, c’est qu’ils n’étaient jamais de la bonne taille.

Passionnée d’impression 3D et convaincue de ne pas être la seule à vouloir de jolis ongles en un clin d’œil, elle entraine alors son ami David Miro Llopis, ingénieur de formation, dans l’aventure Mani.Me.

L’objectif : proposer des ongles adhésifs sur-mesure et des designs originaux conçus par des artistes du monde entier.

Comment ça marche ?

Le concept a vraiment de quoi séduire. Dans un premier temps, la cliente doit prendre en photo ses ongles via une application dédiée. A partir de ces clichés, le logiciel mis au point par Mani.Me va générer un modèle 3D qui permettra d’imprimer des prothèses ongulaires sur-mesure.

S’en suit la sélection d’un modèle parmi un large choix de motifs personnalisables.

Mani.Me

Quelques exemples de réalisations – Crédit : Mani.Me

Véritable Marketplace du nail art, la plateforme Mani.Me se veut collaborative et offre ainsi la possibilité aux artistes d’ajouter leurs créations à leur catalogue. Si son design est choisi par une cliente, l’auteur touche alors une contrepartie financière.

Et voilà, il ne reste plus qu’à surveiller sa boite aux lettres.

Cerise sur le gâteau, ces faux-ongles se posent et se retirent hyper facilement et en seulement quelques minutes. Le tout sans abimer vos vrais ongles. Que demande le peuple !

Pour l’instant le concept de Mini.Me est encore en phase de test, mais ici chez Lifestyl3d on a vraiment hâte de le tester…

Articles associés

Noël
Cette année on innove pour Noël et on mise sur une déco 3D printed !
platine vinyle
Une nouvelle platine vinyle à imprimer soi-même en 3D !
chewing-gums
Maintenant, même les chewing-gums s’impriment en 3D !