mardi 20 novembre 2018

Sauvons les abeilles avec l’impression 3D !

Nos précieuses abeilles sont en danger, heureusement des chercheurs œuvrent à leur sauvegarde en développant des solutions imprimées en 3D.

Les abeilles sont indispensables à notre écosystème. Leur rôle de pollinisateurs contribue largement à notre agriculture. Malheureusement les changements climatiques et l’utilisation massive de pesticides en font désormais une espèce menacée.

Greenpeace nous a récemment mis en garde via une campagne nous présentant un monde où les abeilles auraient dû être remplacées par des robots. Concept qui n’est pas inconnu des fans de la série d’anticipation « Black Mirror ».

Aussi, des chercheurs conscients des dégâts sur la biodiversité qu’entrainerait la disparation de ces insectes laborieux ont développé des solutions pour les préserver. Et vous l’aurez deviné, l’impression 3D est de la partie.

Des fleurs robotiques pour une pollinisation sans danger

L’artiste Michael Candy a mis au point des fleurs robotiques imprimées en 3D pour permettre aux abeilles d’assurer leur mission de pollinisateur en toute sécurité.

En effet, les fleurs et les plantes couvertes de pesticides ont un effet néfaste sur la santé de nos amies à rayures. Aussi après plusieurs années de recherches, le pollinisateur artificiel de Candy était né.

abeilles

Le concept est d’attirer les abeilles sur ces fleurs artificielles en utilisant un nectar synthétique. La « plante » va alors collecter le pollen déposé par les abeilles et le redistribuer de façon régulière via une étamine imprimée en 3D. La prochaine abeille pourra alors collecter ce pollen et poursuivre son œuvre.

Des ruches 3D printed pour limiter le stress des abeilles

Le nombre d’abeilles étant sur le déclin, ces dernières doivent travailler encore plus pour assurer leur survie. Au-delà de la pollinisation et de la fabrication de miel, une bonne partie de leur temps est consacrée à la fabrication de leur ruche. Or cette tâche est particulièrement épuisante et stressante pour ces insectes épatants.

C’est pourquoi une équipe de chercheurs de l’Université d’Auckland (Australie), ont mis au point des ruches imprimées en 3D pour permettre aux abeilles de consacrer leur temps à d’autres activités.

abeilles

Pour l’instant, ces ruches artificielles sont imprimées dans une matière synthétique, mais les chercheurs comptent bien trouver une solution pour les imprimer en véritable cire d’abeilles dans un futur proche.

Articles associés

chewing-gums
Maintenant, même les chewing-gums s’impriment en 3D !
MoSculp
Les athlètes ont eux aussi recours à l’impression 3D
prothèses mammaires
Cancer du sein : de nouvelles prothèses mammaires imprimées en 3D