samedi 18 novembre 2017

Boostez votre libido avec l’impression 3D !

Il est  bien loin le temps où acheter un sex toy pouvait être considéré comme sulfureux. Exit les sex shops glauques et la dame souriante du catalogue de VPC, cette industrie qui génère plus de 22 milliards d’euros par an s’attaque aujourd’hui à l’impression 3D.

Du plus personnalisé au plus fantaisiste, il y en a pour tous les goûts

Vous ne le saviez peut-être pas mais 53% des femmes et 44% des hommes déclarent avoir déjà utilisé un sex toy. Aussi, avec une telle popularité il était évident que le monde de l’impression 3D se penche sur la question. Certaines entreprises ont d’ailleurs eut recours à l’impression 3D pour réaliser les moules de leurs jouets pour adultes. C’est le cas de Geeky Sex Toys qui a récemment fait parler d’elle pour sa collection inspirée par Pokémon Go.

pokesextoys

Collection « Pokémoan » par Geeky Sex Toys

Devant un tel succès, peut être que vous aussi vous seriez tenté d’imprimer vos propres sex toys. Mais par où commencer ?

Sexshop3d : La marketplace spécialisée dans les modèles 3D de sex toys

Les adeptes de l’impression 3D sont particulièrement familiers avec le concept de marketplace. Ces plateformes mettent en relation acheteurs et vendeurs de fichiers de modèles 3D. Sexshop3d est l’une d’elle, et vous l’aurez compris, on y retrouve essentiellement des sex toys (pour homme / femme / couple) que l’on peut s’offrir pour quelques euros.

Un exemple de réalisation de sexshop3d.com . Le modèle 3D est disponible sur le site pour environ 5 €

Un exemple de réalisation de sexshop3d.com . Le modèle 3D est disponible sur le site pour environ 5 €

Acheter le modèle 3D est l’étape la plus simple du processus, l’impression, quant à elle, peut s’avérer plus délicate. En effet on ne peut pas s’insérer n’importe quoi n’importe comment ma bonne dame ! Pour ceux qui n’auraient pas encore eut entre les mains un produit imprimé en 3D, c’est très rugueux de base. C’est pourquoi le site propose également un espace expliquant le B.A BA de l’impression 3D de sex toys, vidéos à l’appui. Choix des matières (l’ABS est recommandé pour ses propriétés hypoallergéniques), finissions et techniques alternatives (le moulage, l’impression en silicone), tout y est expliqué pour que cette expérience se fasse en toute sécurité.

Encore une fois, l’impression 3D n’a pas fini de nous surprendre !

Enregistrer

Articles associés

Fêter Halloween au bureau c’est possible avec notre sélection shopping 3D printed
Pixsweet
Des esquimaux imprimés en 3D ? C’est possible avec Pixsweet
Sélection shopping Harry Potter – 20 objets 3D printed indispensables