Trusst Lingerie : L’impression 3D au secours des fortes poitrines

Une nouvelle marque de dessous féminins, Trusst Lingerie, compte bien révolutionner l’univers des soutiens gorges « grandes tailles » grâce à l’utilisation judicieuse d’éléments réalisés grâce à l’impression 3D.

L’industrie de la mode et les jeunes créateurs se sont rapidement penchés sur la question de l’impression 3D pour donner naissance à des vêtements innovants, techniques ou aux volumes jusqu’alors irréalisables.

En Avril 2015 deux ingénieurs, Sophia Berman et Laura West, lancent une campagne Kickstarter afin de financer leur projet de marque de lingerie grande taille, appelée « Trusst Lingerie ». Jusque-là rien de bien innovant me diriez-vous. Et pourtant leur objectif de 25 000 $ est atteint en seulement 5 jours.

Leur constat : aucune marque de lingerie grandes tailles ne se penche réellement sur les problématiques de support de leurs soutien-gorges. Et pourtant il semble évident qu’avec volume important rime poids important et donc un besoin de soutien bien supérieur que sur les « petits » bonnets.

Leur idée ? Proposer une nouvelle gamme de lingerie confortable et attrayante pour les fortes poitrines reposant sur l’impression 3D d’éléments visant à remplacer les douloureuses baleines métalliques totalement inadaptées aux grands bonnets.

Dès 2014, elles se lancent donc dans la production de prototypes (300 au total) pour finalement arriver au soutien-gorge parfait. Ce dernier permet de faire reposer le poids de la poitrine sur la cage thoracique, là où les muscles sont les plus forts, au lieu des bretelles et donc des épaules. Un vrai soulagement pour le dos !

C’était pourtant simple, encore fallait-il y penser.

Un an plus tard, la marque se lance pour de bon et c’est aujourd’hui une équipe de 6 personnes qui travaillent à temps plein sur le design des futurs modèles.

Leur première collection de Trusst Lingerie est d’ores et déjà disponible en précommande sur le site trusstlingerie.com

Articles associés

Transformez votre smartphone en imprimante 3D avec ONO
PancakeBot
PancakeBot : A vous la gloire sur Instagram #pancakeart
A quand la vraie bouffe imprimée?