lundi 10 décembre 2018

Un village imprimé en 3D … sur la Lune !

L’impression 3D et la conquête spatiale, c’est une longue histoire d’amour. En effet, ce n’est pas la première fois que nous évoquons l’importance de la fabrication additive pour l’industrie aérospatiale.

Que ce soit pour imprimer des pièces détachées dans un environnement zéro gravité, ou bien encore en utilisant l’urine des astronautes pour la transformer en consommable pour imprimantes 3D, la NASA s’est déjà sérieusement penchée sur la question.

Un homme a emménagé sur la lune …

Cela va surement vous surprendre, mais l’Agence Spatiale Européenne (ESA) compte bien installer une base permanente sur la lune afin de faciliter l’exploration du système solaire. Compte tenu des coûts exorbitants du transport de matières premières dans le cosmos, environ 10 000 dollars par kilo, la fabrication à la demande s’impose comme une évidence.

Ainsi, pour construire ce village lunaire, les chercheurs de l’ESA souhaitent opter pour l’impression 3D en utilisant les ressources in-situ comme matériaux de construction. Imprimer des bâtiments n’étant absolument plus de l’ordre du fantasme, comme nous avons pu le voir avec les projets de l’entreprise CONSTRUCTIONS-3D.

Cependant, l’ESA a opté pour la fusion sur lit de poudre, plutôt que pour la traditionnelle impression 3D par dépôt de couche. Cette technique consiste à faire fondre des couches successives de poudre avec un laser pour obtenir le produit fini plutôt que de l’extruder. Et niveau « laser », les rayons du soleil, une fois focalisés, devraient faire l’affaire.

Pas sûr que ça marche (sur la lune) …

Encore une fois, la différence de gravité ainsi que les conditions particulières de l’environnement lunaire (radiations importantes, pluie de micrométéorites …) pourraient nuire à la faisabilité du projet. Mais les chercheurs restent optimistes.

Espérons seulement qu’une fois installé, ils ne feront pas de mauvaises rencontres. Au final nul ne sait ce qui se trame sur la face cachée de la lune…

Articles associés

chewing-gums
Maintenant, même les chewing-gums s’impriment en 3D !
MoSculp
Les athlètes ont eux aussi recours à l’impression 3D
prothèses mammaires
Cancer du sein : de nouvelles prothèses mammaires imprimées en 3D