mardi 26 mars 2019

Le premier village imprimé en 3D va voir le jour au Salvador

Depuis plusieurs années déjà, l’impression 3D béton est sur toutes les lèvres. Nous vous avions déjà évoqué l’entreprise Winsun à l’origine de plusieurs constructions à Dubai et en Chine ou bien encore du projet homed de l’agence de design Framlab.

Mais jusqu’à aujourd’hui ces projets n’avaient pas forcément dépassé le stade de concept ou de prototype.

Néanmoins, la plupart des acteurs du secteur de l’impression 3D béton se sont penchés sur l’intérêt de ce type de constructions dans le cadre humanitaire. C’était d’ailleurs l’objectif premier des français de CONSTRUCTIONS-3D que nous avions rencontrés en 2017.

Et comme on est rarement seul à avoir une bonne idée, les américains d’ICON en partenariat avec l’ONG New Story sont bien décidés à construire le premier village imprimé en 3D en 2019.

Des maisons construites en seulement 48h

La startup ICON avait déjà fait parler d’elle en 2018 en construisant une maison de 35m² imprimée en 3D à Austin Texas, et ce en seulement 48 heures. Pour ce faire, ils avaient utilisé leur imprimante 3D béton : la Vulcan.

village imprimé en 3D

La première maison 3D printed d’Amérique. Crédit photo : ICON et New Story

Ce premier essai leur avait permis de tester les limites de cette technologie et avait soulevé le problème de la solidité des bâtiments imprimés en béton. Aussi la startup a mis au point un nouveau type de béton offrant une meilleure résistance aux intempéries et vient de réaliser une levée de fond de 9 millions de dollars pour mettre au point la Vulcan 2 et ainsi se lancer dans un projet de grande ampleur.

Et c’est ici que le partenariat avec New Story entre en jeu. Depuis 2014, cette ONG a construit pas moins de 850 maisons à Haiti, en Bolivie, au Mexique et au Salvador. Cependant, ces petites maisons faites de parpaing et de tôles prennent 15 jours à sortir de terre et coûtent environ 6000 $.

Avec l’imprimante d’ICON, ces coûts tomberaient à 4000 $. Autre avantage de la Vulcan, les matériaux utilisés peuvent être sourcés localement et la machine, qui peut se brancher sur secteur, dispose d’un générateur électrique. Indispensable dans certaines zones sinistrées.

L’ONG compte également former les locaux à la construction de ces hébergements et ainsi stimuler l’économie locale. Leur but est aujourd’hui de construire une centaine de maisons au Salvador.

Pour donner vie à ce projet ambitieux, New Story a mis en place une campagne de don qui a d’ores et déjà récolté près de 90 000 $, l’objectif étant d’atteindre les 400 000 $ d’ici 6 mois. Aussi, si ce projet vous intéresse n’hésitez pas à les soutenir en cliquant ici.

Articles associés

[EXPO] Mutations / Créations : Une nouvelle édition qui met la bio-impression à l’honneur
Julia Daviy
Julia Daviy : La créatrice qui met l’impression 3D au service du prêt à porter
Un village imprimé en 3D … sur la Lune !