samedi 18 novembre 2017

INTERVIEW : Nora Toure de Women in 3D printing – L’impression 3D au féminin

Cette semaine les filles de LIFESTYL3D ont fait la rencontre de Nora Toure, fondatrice de « Women in 3D Printing », un réseau international de femmes dans l’impression 3D. L’occasion pour nous de lui poser toutes nos questions sur cette plateforme unique en son genre.

Women in 3D Printing  Kezako ?

Nora Toure se familiarise avec l’industrie de la fabrication digitale lorsqu’elle rejoint la branche américaine de Sculpteo, un service en ligne d’impression 3D,  en 2010. Aujourd’hui General Manager elle fait face à un constat : les femmes dans les secteurs tech et industriels sont relativement nombreuses mais peu visibles.

Elle décide alors de créer une plateforme dédiée au parcours de femmes impliquées dans l’industrie de l’impression 3D. Le projet « Women in 3D Printing »,  était né.

Women in 3D printing

Nora Toure

S’en suit la mise en ligne d’interviews de femmes aux parcours atypiques et plus intéressantes les unes que les autres. Une véritable source d’inspiration. Ces portraits reflètent l’évolution de la fabrication additive durant ces dix dernières années. Santé, Mode, Art, ces femmes nous prouvent que l’impression 3D est bien plus qu’un outil de prototypage.

La plateforme se penche également sur les enjeux pédagogiques de ces nouvelles technologies et cherche à casser les préjugés. Comme dans cette interview de Stephania Stefanakou , créatrice de « House of Anesi », qui nous explique que peu de personnes comprennent comment une femme avec un parcours mode puisse maitriser la modélisation et l’impression 3D.

La plateforme s’est rapidement enrichie d’un job board et d’un espace mentor permettant d’entrer en contact avec des pilliers de cette industrie prêtes à partager leurs connaissances.

Au-delà du site web, « Women in 3D Printing » a également mis en place des évènements mensuels, en partenariat avec Cyant, les #3DTalk. Organisés entre San Francisco, New York et Paris, ces tables rondes mettent en avant 3 femmes dans un domaine de l’impression 3D.

Quels conseils donneriez-vous aux femmes qui souhaitent se lancer dans l’impression 3D ?

Nora Toure : « Il n’est jamais trop tard pour utiliser cette technologie. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire d’avoir fait une école d’ingénieur ou d’être une pro du code pour maitriser l’impression 3D.

L’impression 3D peut être utilisée dans toutes les industries: de la mode à l’aérospatial ! Et les innovations en termes d’utilisation ne pourront venir que des spécialistes de ces industries.

Il faut utiliser l’impression 3D pour ce qu’elle est : un outil de fabrication polyvalent qui peut être combiné à d’autres outils et technologies en fonction de votre domaine d’expertise.

La démocratisation de l’impression 3D est inévitable, que ce soit dans les usines, les entreprises ou bien encore les écoles. Mais également dans notre quotidien. Une chose est sûre, il faut penser “outside of the box”, et voir comment vous pouvez améliorer les choses. »

Merci à Nora Toure de nous avoir accordée cette entrevue. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le site de Women in 3D printing.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Articles associés

Danit Peleg invente le shopping 3D printed
Amazon mise sur la modélisation 3D pour booster ses ventes
Pixsweet
Des esquimaux imprimés en 3D ? C’est possible avec Pixsweet